Lettre ouverte à toutes les mamans qui n’aiment plus leur corps

Lettre ouverte à toutes les mamans qui n’aiment plus leur corps

Que cela soit en accompagnement de coaching ou dans mon entourage, de nombreuses femmes me disent qu’elles n’aiment pas, ou plus, leur corps. Après plusieurs grossesses, la peau se détend parfois, le corps change. Crèmes, régimes, techniques un peu douloureuses pour certaines, au travers d’un regard sur elles pas toujours très bienveillant, ces femmes veulent retrouver leur corps d’avant et n’y arrivent pas toujours.

 

Chaque discussion m’amène à me rendre compte une fois de plus à quel point je trouve le corps d’une maman magnifique.

 

Bien entendu, je ne dis pas qu’il est mal ou impossible de retrouver son corps “d’avant”, ce qui arrive pour de nombreuses femmes. Il est complètement légitime pour une femme de s’investir en cela, mais ce qui me semble important, c’est le regard qu’elles se portent, et l’intention posée sur cet investissement.

Faire du sport, avoir une alimentation saine, utiliser des crèmes (ce qui devrait d’ailleurs être une façon de vivre pour tous, mais nous en reparlerons dans d’autres articles) dans l’objectif de se sentir mieux dans son corps, sa tête et sa vie de femme est pour moi une belle manière d’avancer. Le respect de soi est primordial.

Je ne suis pas encore maman, mais m’y prépare, et sais ce que c’est de voir son corps changer dans un sens qui ne nous plait pas vraiment. Ces étapes, je les connais.

Et je peux te dire à toi qui me lis, que si tu es maman et n’aimes plus ton corps tel qu’il est devenu après une ou plusieurs grossesses ; ou si tu es une future maman qui a peur de voir son corps changer, lis ceci. J’espère que cela t’aidera…

 

” A toi, qui es devenue maman et n’aime plus son corps,

.

Que tu aies décidé ou non de mettre au monde ton(tes) enfant(s), la nature a fait son travail. Et elle l’a plutôt bien fait, n’est-ce pas 😉 ?

Mais, malgré tous les efforts fournis, ta peau ne veut plus se tendre comme avant ? Tes vergetures sont encore visibles ? Et alors ? Je ne te conseille pas d’arrêter de prendre soin de toi, non. Mais s’il te plais, fais-le avec de bonnes intentions : parce que tu t’aimes, te respectes et désires te sentir bien. Et ceci, avec une douceur envers toi-même.
J’aime le dire et je le redis : ton corps raconte ton histoire. Et elle est belle. Et elle a le droit d’exister. Oui, pour certaines femmes les marques d’après grossesse sont à peine visibles, et pas pour toi. Et alors ?

Vas-tu t’empêcher de rayonner comme tu rayonnais avant ?
Vas-tu t’empêcher de porter de la belle lingerie comme tu le faisais avant ?
Vas-tu t’empêcher de séduire comme tu le faisais avant ?
Vas-tu t’empêcher de porter ce 2 pièces qui te plais, comme tu l’aurais porté avant ?
Vas-tu t’empêcher de t’aimer et te respecter, parce que tu as mis au monde ton enfant ?

J’en entends qui répondent oui. Si c’est ton cas, sache que TU choisis de te priver. TU choisis de vivre frustrée. TU choisis de mal te parler. TU choisis de mettre de côté de ce que tu aimes faire, dire, porter. Et c’est dommage. Personne ne t’oblige à gâcher cela et tu pourrais vivre tellement plus épanouie. Tes pensées créent ta réalité, ne l’oublie pas. 

Sois fière de toi.

Ta vie change, ton corps aussi. Accepte-le. La raison de ce changement est belle, non ? Et rien ne t’empêche de prendre soin de toi, de faire du sport, pour te faire du bien et te sentir bien. 

Ton corps a été capable de t’apporter ce beau cadeau que d’être maman, remercie-le.

La vie te laisse ses traces, et elle raconte ta formidable aventure.

Rayonne à nouveau la joie et l’amour que tu portes en toi. 

 

Moi je te le dis : tu es magnifique.

 

Flavie “

corpsdunemaman-grossesse-libres-et-decomplexes

 

Se regarder dans le miroir

Se regarder dans le miroir

Te regarder dans le miroir, et ne pas aimer ton reflet. Ou le détester, le rejeter.
Froncer les yeux et te regarder comme si un ennemi était en face de toi.

Détourner le regard pour ne pas affronter l’image qui se présente devant toi. Etre triste, de te regarder et de voir que tu es loin du corps que tu rêves d’avoir, ou de voir à quel point il a changé et à quel point tu l’aimais avant.

regarder-dans-le-miroirwww.sophielambda.fr

 

Et te cacher. Derrière des vêtements qui ne te mettent pas en valeur. Derrière un sourire forcé.

Mais aussi mettre de côté tes envies, tes rêves. De ne pas faire ce sport ou cette activité qui te tente tellement, de ne pas aller parler à cet homme-à cette femme qui te plais, de ne pas te mettre en avant et d’éviter de montrer au monde que tu existes et que tu as tellement de belles choses à offrir.

Ne crois-tu pas que tu gâches de beaux moments ? De belles rencontres ?

La beauté d’une personne ne se résume-t-elle qu’à son physique, tu crois vraiment ?

Tu es une belle personne. Et ce qui ferait de toi une personne encore plus magnifique, c’est que tu t’aimes.

T’aimer parce que tu le mérites.

Ce qui est fait est fait. Ton passé ne peut pas être changé. En revanche, ton futur est à construire. Et tu es le(la) seul(e) à pouvoir le faire.
Accepte ton passé, aime-le. C’est lui qui a fait la personne que tu es aujourd’hui, et qui t’a permis d’apprendre, d’avancer. Aujourd’hui, les clés sont entre tes mains pour créer le futur qui te fais rêver. Tu en es capable.

Imagine à quoi ressemblerait ta vie, si tu gardais ce même regard sur toi même ?
Imagine à quoi ressemblerait ta vie si tu ne changeais rien.

 

Le tableau te plait ?

 

Alors maintenant imagine ce que serait ta vie, si chaque jour tu prenais le temps de regarder ton parcours et d’observer toutes tes victoires, même les plus petites.
Imagine ce que serait ta vie si tu faisais une chose par jour qui te fait du bien, puis une autre, et encore une autre.
Imagine ce que serait ta vie si tu passais du temps à faire ce que tu aimes.
Imagine ce que serait ta vie, si tu osais porter ce vêtement que tu trouves magnifique.
Imagine ce que serait ta vie, si tu souriais en te regardant dans le miroir.

 

Je te mets au défi, de te regarder dans le miroir et chaque jour te dire 10 fois “je t’aime, et je suis fier(e) de toi”. Que tu y crois ou non, dis-le. Tu verras que ton cerveau finira par y croire ;-). Je te laisse imaginer le résultat…

 

Maintenant, tu as 2 choix :

  • Décider de t’accepter tel(le) que tu es
  • Changer et fournir les efforts pour

C’est tout.

 

Tout est possible. Tu es le créateur de ta réalité. Et si personne n’est là pour te le dire, moi je te le dis : je crois en toi.

Alors, que choisis-tu ? 🙂

 

N’hésites pas à laisser en commentaire ta décision ! Et surtout, les changements dans ta vie 🙂 !